« Pour les retraites, mais pas que »

La mobilisation contre la réforme des retraites que le gouvernement souhaite faire voter avant l’été 2020, après une phase de concertation, entre dans le dur. Les manifestants dénoncent la fin des régimes spéciaux qui compensent des conditions de travail difficile, tout comme le remplacement des cotisations au trimestre par un système par point, dont on ne connait pas la valeur, et qui pourrait fluctuer dans le temps. Parmi les quelque 800 personnes dans la rue à Besançon ce matin, tous craignent que cela se traduise par une diminution du montant des retraites et un âge de départ plus tardif.

manifretraite2409

« En janvier, j’ai eu une hausse de 0,003 % d’augmentation sur ma retraite qui était de 1117 €, après avoir travaillé toute ma vie, sauf pour garder mes enfants. Avec ces 3,6 € d’augmentation, on m’a retiré 49 € parce que j’ai passé un barème et que maintenant je paie la CSG. Vous vous rendez-compte ? », vient nous dire spontanément Jacqueline Soullard, retraitée de la fonction publique depuis deux ans. Comme, elle, ceux qui se sont rendus à la manifestation appelée par la CGT, et à laquelle se sont joint SUD, la FSU, FO, l’UNSA et quelques autres, ont l’impression de se faire avoir une nouvelle fois avec la réforme des retraites.

Le gouvernement a annoncé sa volonté de mettre fin aux régimes spéciaux pour tout fusionner en un régime unique. Autre motif de colère, le nouveau système reposera sur un système par point et non plus sur le principe des trimestres. Problème, on ne connait pas...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !