Yves-Michel Dahoui : « Vincent Peillon va gagner parce qu’il n’est pas clivant »

L'adjoint à l'éducation du maire de Besançon est le mandataire de l'ancien ministre de l'éducation candidat à la primaire socialiste... Le comité de soutien départemental comprend aussi Lise Rueflin, qui porta les couleurs de Majorité citoyenne en 2015 et explique son choix pour Factuel.info.

dahoui-rueflin

« Vincent Peillon va gagner parce qu'il n'est pas clivant. » C'est ce que dit d'emblée Yves-Michel Dahoui, l'adjoint à l'éducation du maire de Besançon qui, de son côté, roule pour En Marche d'Emmanuel Macron. Pas clivant Peillon ? Allons donc ! Et la réforme des rythmes scolaires qui porte son nom, justement mise en oeuvre à Besançon par Dahoui qui ne s'est pas précipité en en différant l'application d'une année après avoir critiqué le manque d'anticipation ici même. « Tout le monde a voulu cette réforme, y compris l'ex ministre de droite (Luc Chatel) qui a reconnu que la semaine de quatre jours était une erreur... »

Pas clivant donc, mais aussi « crédible autant dans l'éloge que dans la critique » du bilan de François Hollande. Surtout, assure Yves-Michel Dahoui, son candidat a « l'élégance de ne pas tirer sur son camp ». On l'entend ainsi expliquer sur RMC face à Jean-Jacques Bourdin que Mélenchon et Macron sont « estimables »....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !