« Wildlife, une saison ardente », ou la décomposition d’une famille

Le premier film réalisé par l’acteur Paul Dano est la chronique simple et délicate de la fin d’un amour. Le film a fait l’ouverture de la Semaine de la Critique à Cannes

wildlife-2

Parce qu’il a grandi dans une famille « où il y avait autant d’amour que de turbulences », Paul Dano a été suffisamment « effrayé, perturbé, et excité » par Une saison ardente, un roman de Richard Ford, pour en faire son premier film en tant que réalisateur. Repéré dans Little Miss Sunshine, on savait qu’il est un acteur intense grâce à ses remarquables prestations (notamment dans There will be blood de Paul Thomas Anderson) ; on sait maintenant que Paul Dano est aussi un cinéaste sensible avec Wildlife, une saison ardente (sortie le 19 décembre), dont il signe l’adaptation avec sa compagne Zoe Kazan, actrice et scénariste.

Ni l’un ni l’autre ne jouent dans ce film qui a fait l’ouverture de la Semaine de la Critique à Cannes, c’est un autre duo d’acteurs qui tient les rôles principaux, Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal. Un couple dans l’Amérique des années 60, qui vit dans une petite ville du Montana,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !