Tous ensemble contre le Projet régional de santé !

Après les départements de Côte d'Or, Nièvre et Yonne, et sans doute avant les départements comtois et nombre de communautés de communes, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a voté à l'unanimité un avis défavorable au document d'orientation de l'Agence régionale de santé. Le hic, il n'est que consultatif... Marie-Guite Dufay a alerté par écrit Edouard Philippe de l'avancée des déserts médicaux.

bfcars

Après quatre heures de débat, ou plutôt de démolition en règle des orientations de l'ARS par une trentaine d'interventions d'élus, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a voté mardi 10 avril, à l'unanimité, un avis défavorable sur le Projet régional de Santé 2018-2022. Ce vote intervient après des décisions similaires prises par les conseils départementaux de Côte d'Or, Nièvre et Yonne, les cinq autres devant se prononcer d'ici le 6 mai, vraisemblablement dans le même sens. Le leader de la droite, l'ancien ministre François Sauvadet (UDI), par ailleurs président du département de Côte d'Or, et Patrick Molinoz (PRG) ont exhorté les 119 intercommunalités et les quelque 3800 communes à faire de même.

Ces votes des collectivités territoriales vient s'ajouter à l'opposition maintes fois manifestée par les habitants de secteurs ruraux et/ou montagneux, de petites et moyennes villes, depuis plusieurs mois, voire plusieurs années,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !