Services publics hospitaliers menacés : une mobilisation globale se prépare

Les représentants de la plupart des comités de défense de Bourgogne-Franche-Comté se sont réunis à Arc-les-Gray. Outre une manifestation globale devant l'Agence régionale de santé, ils demandent aux collectivités territoriales de rendre un avis négatif sur le Projet régional de santé.

comites

Alors que les collectivités territoriales ont jusqu'au 6 mai pour prendre une délibération donnant leur avis - consultatif - sur le Projet régional de santé de l'ARS (PRS, cinq documents, 922 pages), une première réunion d'une vingtaine de comités locaux de défense de services publics hospitaliers menacés en Bourgogne-Franche-Comté s'est tenue mercredi 21 mars à Arc-les-Gray.

Ils sont venus du Haut-Jura et de la Nièvre, de Montceau-les-Mines et de l'Yonne, de Lure et de Besançon... Il s'agit de tenter de construire un rapport de forces global à opposer aux « attaques frontales » que les mobilisations locales peinent à contenir malgré leur succès. 

Il devrait y avoir ainsi encore beaucoup de monde, ce samedi 24 mars, à Saint-Claude pour manifester une nouvelle fois contre la fermeture de la maternité et des urgences. Tout comme la fermeture annoncée des urgences de Gray a déjà fait descendre deux fois des milliers de personnes dans la...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !