Rap rural, porno, et science-fiction

Le Festival de Deauville a décerné son Grand Prix à « Down with the king », des Prix du Jury à deux films évoquant l’industrie du X, et présenté en avant-première le très attendu « Dune ».

Le Grand Prix a été décerné à « Down with the king », de Diego Ongaro, l’histoire d’un rappeur (joué par Freddie Gibbs) qui se retire à la campagne.

Des personnages qui veulent changer de vie. Tel est le point commun aux films primés lors du 47e Festival du Cinéma Américain de Deauville, qui s’est déroulé du 3 au 12 septembre. Présidé par Charlotte Gainsbourg (entourée de Bertrand Bonello, Delphine de Vigan, Mikhaël Hers, Garance Marillier, Fatou N’Diaye, Denis Podalydès, Marcia Romano, et SebastiAn), le jury a décerné son Grand Prix à « Down with the king », de Diego Ongaro ; l’histoire d’un rappeur (joué par Freddie Gibbs) qui se retire à la campagne pour composer un album, et qui se découvre finalement un certain goût pour la vie de fermier.

Deux Prix du Jury ont été remis à des films évoquant à leur façon l’industrie du cinéma porno. « Pleasure » de Ninja Thyberg, dans lequel une jeune Suédoise (interprétée par Sofia Kappel) est prête à tout pour faire carrière dans le X à Los Angeles....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !