Podalydès fait la nique au numérique

Bruno et son frère Denis se moquent de notre société techno-moderne dans « Les 2 Alfred », film qui parvient à nous amuser d’un quotidien pathétique.

Sandrine Kiberlain et les frères Podalydès, plus complices que jamais, nous font sourire de cette dictature du numérique qui bugge.

Avec les confinements, la vidéo-conférence est entrée dans nos quotidiens, à la fois source de stress et de gags. Avec les cinémas réouverts, on va retrouver la vidéo-conférence dans « Les 2 Alfred », film de Bruno Podalydès (sortie le 16 juin), parmi d’autres avatars, objets et usages de notre ultra-modernisme. Avec son sens de l’observation et sa bienveillance pour ses personnages, même les plus atteints, le cinéaste parvient une fois de plus à mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes.

« Les 2 Alfred » du titre sont deux singes en peluche, des doudous d’enfants ; ces 2 Alfred pourraient aussi bien être les deux personnages joués par les frères Podalydès, Bruno et Denis, Arcimboldo et Alexandre. Alexandre est chômeur et au bord de la séparation d’avec son épouse militaire, sous-marinière en mission. Celle-ci l’a sommé de faire des efforts et de lui prouver qu’il peut avoir un boulot et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !