L’égalité des droits expliquée aux lycéens bisontins

Cinquante ans après l'assassinat de Martin Luther King, le mouvement anti-raciste est plus que jamais mobilisé aux USA. A Besançon, SOS-Racisme vient d'organiser au centre Mandela de Planoise une exposition sur le pasteur et la lutte des Noirs américains pour l'égalité des droits. Support pédagogique précieux, elle sera en novembre à la maison de quartier de Montrapon.

sos3

Sur la photographie datée du 23 mars 1956, un groupe d'hommes entoure Martin Luther King qui sourit. Paul Schmitt demande à la dizaine d'adolescents qui regardent l'image : « à votre avis, pourquoi sourit-il ? » Les jeunes n'ont pas lu la légende et donnent leur langue au chat. Paul poursuit : « Parce qu'il sort encore une fois de prison... »

Photo suivante : des jeunes Noirs montent des escaliers, escortés de militaires en armes. Les visages des jeunes visiteurs de l'expo sont interrogateurs, graves. Paul décrypte l'image : « C'est la première fois qu'ils peuvent entrer dans un lycée jusque là réservé aux Blancs... Hors champs, des suprémacistes Blancs se préparent à les lyncher... Vous savez ce que ça veut dire suprémacistes ? »

Une jeune fille se lance : « par supériorité ? » Il y a de ça, sauf qu'ils se croient, se vivent comme supérieurs... « Le suprémacisme ne dépend pas de la couleur de la peau, mais de la manière de penser...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !