Le rose c’est pour les filles, le bleu pour les garçons… Vraiment ?

Disposée de façon à figurer les pièces d'une maison, l'exposition GenreS croise des études de différentes disciplines et appelle le public non seulement à observer, mais à réfléchir. Quand les stéréotypes de genre s'intègrent dans notre quotidien et que nous sommes parfois amené.e.s à les bousculer... (A Besançon, fort Griffon, jusqu'au 24 mars).

genres

A gauche, un mur d'images de femmes, à droite des images d'hommes, issues des magazines. L'entrée de l'exposition GenreS ! commence par la traditionnelle binarité homme/femme. Mais au fait, c'est quoi être l'un ou l'autre ? Peut-on être les deux, aucun, ou d'un autre genre ? «Apporter des éléments de réflexion, sur la question à la fois universelle et intime de l'identité, ou plutôt des identités » c'est l'objet de GenreS.

Genres au pluriel, dans le sens homme, femme, mais pas que. Cette expo, disposée de façon à figurer les pièces d'une maison, rend compte d'études croisées de différentes disciplines qui ont abordé la question du genre, et appelle le public non seulement à observer, mais à réfléchir. Et cette maison de carton, qui pourrait être celle de tout un chacun, amène à voir comment les stéréotypes de genre s'intègrent dans notre quotidien. Et nous sommes parfois amené.e.s à les bousculer. « Etudier le genre, c'est...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !