Le président de l’ADMR du Doubs se défend de dumping social en attaquant

Philippe Alpy, par ailleurs vice-président du Département et dirigeant national de l'ADMR, dénonce vigoureusement « ceux qui disent qu'on fait du dumping social avec nos bénévoles ». Ce faisant, il vise par ricochet le rapport de la Chambre régionale des comptes qui avait pointé un traitement de faveur, et pourrait entraîner un rééquilibrage du financement des associations intervenant dans l'aide à domicile par le Conseil départemental.

Philippe Alpy remettant des fleurs à Marie-Claude Roethlisberger, présidente de l'ADMR de Clerval, qui assume la présidence intérimaire de l'ADMR de Saône-Mamirole...
P { margin-bottom: 0.21cm; }

Philippe Alpy est remonté. Ce vendredi 18 septembre à Nancray, il anime allègrement l'assemblée générale de la fédération ADMR du Doubs qu'il préside depuis 1992. Avec le sourire, il passe la parole de l'un à l'autre, lance la projection vidéo des rapports d'activité et financier, accueille les fournisseurs de repas livrés à domicile qui expliquent leurs procédés. Soudain, le sourire s'efface. Philippe Alpy attaque. Dénonce « les gens du Doubs qui, au sein du groupe des 16, partout où ils passent, disent que l'ADMR fait du dumping social avec les bénévoles ». Il prend à témoin les quelque 400 personnes venues des quatre coins du département : « Pour le bénévole que je suis, pour vous, ça me fait mal ».

Le groupe des 16 est un collectif national comprenant les cinq organisations nationales d'associations oeuvrant dans le secteur de l'aide à domicile, dont...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !