« Le facteur Cheval m’a profondément retourné »

« C’était une grande aventure humaine, ce personnage m’a bouleversé », confie l’acteur Jacques Gamblin, qui incarne l’artiste naïf dans le film de Nils Tavernier, L'Incroyable histoire du facteur Cheval... Tout commence avec une pierre à la forme bizarre sur laquelle bute un jour le facteur qui consacrera 33 ans à bâtir cet incroyable palais pour sa fille. Malraux le classera monument historique.

palais-facteur-cheval

« Pour arriver au bout, il faut être têtu ». Cette phrase est gravée dans le ciment du « palais du fou », l’étonnant « Palais idéal » imaginé, conçu, bâti, pierre par pierre, par le facteur Cheval, dans la campagne de la Drôme. Têtu, il l’était assurément, Joseph Ferdinand Cheval, facteur de métier, et artiste de vocation, qui a consacré 33 ans (de 1879 à 1912), 93.000 heures de travail, à l’élaboration et la fabrication de ce palais (classé Monument Historique par André Malraux en 1969), créé pour sa petite princesse, sa fille Alice.

« Son palais, c’est un truc dingue, l’architecture est folle, il y avait l’âme d’un enfant derrière, je trouvais ça très romantique », dit le réalisateur Nils Tavernier, qui a consacré un film à ce « héros de cinéma », « L’incroyable histoire du facteur Cheval » (sortie le 16 janvier). Pour incarner ce « taiseux »...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !