« L’Autre côté de l’espoir », un film d’actualité et d’urgence

Entre la dure réalité de la migration et l’absence de réponse des autorités, le cinéaste Finlandais Aki Kaurismäki épingle la gestion bureaucratique de la crise humanitaire et incite à la solidarité. Son film a obtenu l'Ours d’argent au festival de Berlin. A voir absolument.

autrecotedelespoir4

Khaled, un jeune Syrien, a pris un cargo. Il est arrivé en Finlande presque par hasard. Juste après, la caméra s’attarde sur une séquence où un homme quitte sa femme alcoolique, lui remet les clefs et son alliance. Ces deux personnages mis en parallèle recommencent une autre vie. Le Syrien demande l’asile politique à la Finlande. Le quinquagénaire Wikström, représentant de commerce, se sépare de sa femme et liquide son stock de chemises moitié prix. Il aimerait ouvrir un restaurant.

L’arrivée d’un migrant

Khaled vient de sortir de la soute. Vision surréaliste d’un homme noirci par le charbon. Il cherche une douche. « Showers » sont ses premiers mots. Dans L’Autre côté de l’espoir, comme dans ses autres film, Aki Kaurismäki n’abuse pas de dialogues. Khaled est questionné par les autorités finlandaises sur son parcours et raconte les violences subies, un long trajet à pied, le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !