La volteface sur « les collabos » et « les résistants » d’une militante de DLF

Julie Kohlenberg, coordinatrice régionale jeunes de Debout la France, entendait faire barrage au FN début avril. Aujourd'hui, elle soutient Nicolas Dupont-Aignan qui vient de passer un accord avec Marine Le Pen.

j-kohlenberg

La volteface est spectaculaire. Il y a trois semaines, Julie Kohlenberg, la coordinatrice régionale jeunes de Debout la France à qui nous demandions si elle établissait un barrage entre son parti et le FN, répondait : « Oui ! Totalement... Eux, c'est des collabos, nous des résistants... Le FN nous fait tout le temps du pied, c'est désagréable... » (lire ici).

Aujourd'hui, elle justifie le geste de son mentor Nicolas Dupont-Aignan en usant d'une contorsion langagière étonnante : « l'accord n'a pas été passé avec le FN, mais avec Marine Le Pen ». C'est jouer sur les mots, lui objectons-nous. Elle répond : « toute la subtilité est là... Il y a des radicaux au FN dans lesquels nous ne nous retrouvons pas. On s'est surtout dit que les collabos sont chez Macron qui va chercher ses ordres chez Merkel. La souveraineté de la France, c'est le FN... euh, Marine Le Pen qui la porte. On garde notre ligne. A l'issue du scrutin, chacun garde sa ligne......

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !