« La Nuée » a le goût du sang

Primé au Festival du film fantastique de Gérardmer, le film de Just Philippot est une sorte de mix de « Petit paysan » et de « La Mouche ».

Suliane Brahim (qui fut l’héroïne de la série « Zone blanche ») incarne une jeune femme qui a deux enfants à élever et une ferme à diriger.

Sélectionné par la Semaine de la Critique de Cannes 2020, le premier film de Just Philippot, « La Nuée » (sortie le 16 juin), fut ensuite doublement primé (Prix du Public et Prix de la Critique) au 28ème Festival du film fantastique de Gérardmer, qui s’est déroulé en ligne en janvier. Suliane Brahim y incarne Virginie, jeune femme qui a deux enfants à élever, et une ferme à diriger, seule. Une ferme un peu particulière puisqu’elle s’échine à faire prospérer un élevage de sauterelles.

« La Nuée » est ainsi une sorte de mix de « Petit paysan » et de « La Mouche ». Avec le thriller rural d’Hubert Charuel, le film de Just Philippot a en commun un personnage solitaire, qui s’agite frénétiquement pour éviter la faillite de son exploitation. Avec l’œuvre de science-fiction de David Cronenberg, il a en commun la mutation d’insectes et la transformation du corps. Découragée...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !