La Franche-Comté terre de tournages

La Franche-Comté, dont le conseil régional vient de couper dans l'aide au cinéma, accueille des tournages depuis soixante ans... En 1968, Edgar Faure envoie Jean Chapot dans le Haut-Doubs. Le cinéaste fait le portrait d’une famille rurale : « Les Faivre ». Il tournera ensuite « Le Fusil à lunette », Palme d’or du court-métrage à Cannes en 1972...

Affiche du film Les Granges brulées
La fin des aides au cinéma, mais pourquoi alors qu'émerge une nouvelle génération de réalisateurs ?Lire le parti-pris de Michèle Tatu

La Franche-Comté accueille des tournages depuis soixante ans, la moitié de l’histoire du cinéma. Grâce à des hommes d’abord, puisqu’en 1968, Edgar Faure (alors ministre de l’agriculture) envoie Jean Chapot dans le Haut-Doubs avec pour mission de réaliser un film sur cette région. Le cinéaste choisit de faire le portrait d’une famille rurale. Le film s’intitule « Les Faivre ».  Le cinéaste revient ensuite pour tourner « Le Fusil à lunette » (Palme d’or du court-métrage au Festival de Cannes en 1972), puis « Les Granges brûlées » en 1973. A la demande de l’homme politique, Pierre Kast viendra aussi à Arc-et-Senans en 1960 pour tourner « La Morte saison des amours». Dans les années 60, le peintre...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !