Hôpital psychiatrique de Novillars : « l’urgence, c’est maintenant »

Familles de malades, médecins, syndicats de soignants... Tous ensemble, ils dénoncent à coups de pétitions, lettre ouverte ou grève, le « double discours » de l'Agence régionale de santé qui fait de la psychiatrie une priorité sans lui en donner les moyens. La lecture du Projet régional de santé, en cours de consultation, ne peut leur donner tort...

chs2

« Depuis quelques années le soin est à flux tendu faute de moyens humains », écrivait en octobre 2014 le syndicat CGT de l'hôpital psychiatrique de Novillars dans une tribune prémonitoire que Factuel avait publiée. Le texte évoquait la souffrance au travail, les services saturés, l'absurdité de la culture du résultat...

Trois ans et demi plus tard, l'histoire se répète. Cette fois, c'est l'ensemble des représentants de la communauté psychiatrique, médecins, soignants, personnels techniques, familles de patients, qui tire la sonnette d'alarme. En janvier dernier, le budget prévisionnel est rejeté par l'Agence régionale de santé qui a « demandé à ce qu'on le refasse sans qu'on connaisse les recettes », explique le Dr Edgar Tissot, président de la Commission médicale d'établissement.

Une lettre ouverte signée des délégués SUD, CGT et FO, du président et de la vice-présidente de la CME, du délégué de l'UNAFAMUnion...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !