Claire Arnoux : « la dynamique de la France insoumise va se poursuivre »

La candidate aux législatives à Besançon se défend d'une quelconque complaisance à l'égard du FN : « les mêmes qui nous font la morale ont fait le ministère de l'identité nationale ou proposé la déchéance de nationalité... »

fi-circo2

« Les mêmes qui nous font la morale ont fait le ministère de l'identité nationale ou proposé la déchéance de nationalité... » Claire Arnoux, candidate de la France insoumise aux législatives dans la 2e circonscription du Doubs (Besançon est et sud) a expliqué dans une conférence de presse tenue avec son suppléant Daniel Conversy et sa directrice de campagne Séverine Vezies, « ne pas comprendre le procès » fait à Jean-Luc Mélenchon et aux Insoumis qui n'ont « rien à prouver » dans la lutte contre le FN pour lequel ils souhaitent qu'il n'y ait « pas une voix. On n'est pas dans le ni-ni ».

D'ailleurs, le fait que la consultation des soutiens du candidat n'ait pas prévu l'option d'un vote Le Pen en est à ses yeux une illustration. Elle dénonce un « acharnement contre Mélenchon qui est le seul à avoir posé le mot juste sur le FN, celui de fasciste, et a empêché Marine Le Pen d'avoir une tribune à l'Assemblée nationale » en se présentant...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !