Cinéma : rendez-vous avec le cabinet de Marie-Guite Dufay

Après la suppression du fonds d'aide à la création et à la production par le Conseil régional, le monde du cinéma s'est mobilisé pour tenter d'infléchir la décision. « La région est mal informée de l'état de la filière », estime Catherine Siméon, la présidente de l'association des producteurs Rhin-Rhône.

CatherineSimeon-DomGaring

Rendez-vous est pris pour vendredi entre le chargé de la culture, de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'éducation du cabinet de la présidente de région, Marie-Guite Dufay, et l'association des producteurs audio-visuels Rhin-Rhône. Sa présidente, Catherine Siméon, entourée de réalisateurs et/ou producteurs, l'a indiqué ce mercredi lors d'une conférence de presse qui tenait beaucoup de la thérapie de groupe par la parole. Dans la salle du petit Kursaal de Besançon, plusieurs auteurs, parmi quelques dizaines de professionnels du cinéma, ont pris la parole pour exprimer des sentiments parfois contradictoires.Tous, de Samuel Collardey à Dominique Garing, d'Amor Hakkar à Georges Nivoix, de Jean-François Stévenin à Antoine Page, ont dit leur incompréhension, voire leur colère, après la suppression par le Conseil régional du fonds d'aide à la création et à la production. Mais ils ne se sont pas montrés d'une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !