Besançon : sept ans ferme pour deux proxénètes

Deux frères animant un réseau dont quatre protagonistes ont déjà été condamnés en janvier, ont écopé d'une lourde peine prononcée par le tribunal correctionnel. Soulignée par le parquet, l'importance des réseaux bulgares de prostitution renvoie à la forte influence de la mafia sur ce pays qui préside l'Union européenne.

Quand Demir Aleksandrov et son frère ainé Sevdalin pénètrent, enchaînés et sous escorte, dans le box des prévenus, ce vendredi 16 mars, ils ne ressemblent pas au stéréotype du mutri bulgare. Pas de « crâne rasé, chaînes en or et manières de nouveau riche », comme Wikipédia décrit les nouveaux mafieux du pays. Demir et Sevdalin, 35 et 36 ans, portent des jean's ordinaires, le premier un pauvre blouson bleu marine, le second une veste de survêtement verte...

Sur le banc des parties civiles, Krasimira et Bonka ne laissent paraître aucune émotion particulière, mais elles semblent loin de la sérénité absolue. Chacune est la mère d'un enfant dont les prévenus sont les pères... Des pères qui n'ont quasiment jamais vu leur gosse de 4 ou 5 ans, ni ne s'en sont inquiétés. Depuis janvier 2016, ils sont en détention provisoire. Ils auraient dû comparaître le 24 janvier dernier, en même temps que quatre autres personnes, mais ils n'avaient pu...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !