Yves Krattinger : « des dossiers comme la Planche des Belles filles, j’en redemande ! »

Avant un léger malaise jeudi 19 mars, le président socialiste sortant du Conseil général de Haute-Saône nous annonçait il y a une semaine faire campagne « comme un outsider »...

yveskrattinger

Yves Krattinger, président du Conseil général de Haute-Saône depuis 2001, ancien sénateur socialiste, avait notamment été l'auteur d'un rapport remarqué sur la décentralisation en 2013, après un précédent sur les transports. Nous l'avons interrogé le 12 mars, une semaine avant un léger malaise lors d'une cérémonie de commémoration de la fin de la Guerre d'Alégrie (voir L'Est républicain ici), jeudi 19 mars, qui l'a conduit quelques heures à l'hôpital de Vesoul, avant qu'il ne reprenne ses activités en soirée.

Comment va votre campagne ?

Pour le moment, ça va, mais la campagne dure tout le mandat.

Quel est votre pronostic ?

Ce sera serré, difficile.

Êtes vous handicapé par l'étiquette socialiste ?

Ça dépend de plusieurs inconnues, notamment le niveau de certains votes... Je fais une campagne départementale, avec l'esprit d'un outsider.

Sur quels thèmes...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !