Union PCF-PS-EELV aux législatives dans le Jura

Gauche plurielle ou sauve-qui-peut ? Les soutiens de Benoît Hamon s'allient avec les communistes qui regrettent déjà d'avoir parrainé la candidature présidentielle de Mélenchon. Leur alliance concurrence de fait les candidats insoumis. La campagne s'annonce sans merci à gauche.

gauche-lons

Ça sent bon la gauche plurielle, mais ça ressemble aussi à un sauve-qui-peut. Les fédérations départementales du Jura du PCF et du PS et les groupes locaux de Lons, Dole et Jura-Sud d'EELV ont conclu un accord législatif afin de présenter des candidatures communes dans les trois circonscriptions. Autrefois, le PS se taillait la part du lion. Cette fois, il a un titulaire et un suppléant, comme ses deux partenaires. Certes, le titulaire, Marc-Henri Duvernet, premier fédéral du PS, concourt dans la circonscription a priori la moins difficile pour la gauche, celle de Lons-le-Saunier où le sortant Jacques Pélissard (LR) ne se représente pas.

Le jeune socialiste, déjà ancien conseiller général, tête de liste aux dernières municipales à Lons, laboure le terrain depuis des années et peut se targuer d'être bien implanté. Avec sa suppléante, l'écologiste Anne Perrin, ils n'auront pas la tâche facile car ils se retrouvent en concurrence avec...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !