Portraits d’une mobilisation plus forte à Besançon

Près de 1200 « gilets jaunes » et leurs soutiens défilaient pour la seconde fois samedi 15 décembre dans la capitale comtoise, pour ce qui constitue l’acte V du mouvement. Un événement prolongeant et amplifiant le 8 décembre dernier, à l'inverse de la tendance générale du pays, avec mini barricades et gazages près de la préfecture.

1_17

Ils sont plus d’un millier à s’être retrouvés place de la Révolution et au fil du cortège, dans une véritable démonstration de force. Ce samedi 15 décembre l’acte V des « gilets jaunes » est en marche, après une première date locale remarquée, l’allocution du Président Emmanuel Macron, et l’obtention qu’une délégation de cinq personnes soit reçue par le maire Jean-Louis Fousseret ce lundi. Mais ni les confrontations précédentes ni les promesses n’ont entamé la ténacité du mouvement. C’est encore plus nombreux et déterminés que ces hommes et ces femmes sont venus affirmer qu’ils continueraient à tenir le pavé.

C’est le cas d’Hervé, Dylan, et Dilan, un trio de trentenaire originaire de Gray. Engagés depuis le 17 novembre sur les ronds-points, c’est la question de la hausse des taxes sur le carburant qui a cristallisé leur colère. « Le plein d’essence a mis le feu aux...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !