Planoise, entre peur et sentiment d’abandon

Le Conseil citoyen de Planoise organisait un rassemblement de soutien aux commerçants et aux habitants touchés par la violence. Au micro, les habitants ont pu exprimer leur sentiment d’abandon des pouvoirs publics et de dégout des accès de violence liés au trafic de stupéfiants qui pourrit la vie des habitants ici. Ils n’aspirent qu’à une chose, vivre normalement. Dans un autre article, nous reviendrons sur la réunion publique qui a suivi, où le maire et le préfet ont été mis en difficulté.

20200115_142428

Après les fusillades et l’incendie de la fourrière municipale qui a entrainé la fermeture de l’Intermarché, de nombreux habitants de Planoise ont peur. Ils se sentent abandonnés et sont en plus privés d’un espace utile aussi bien pour faire ses courses que pour rencontrer des gens. En soutien aux commerçants, aux salariés du magasin et à l’ensemble des personnes touchées par ces accès de violence, un rassemblement était organisé le 15 janvier par le Conseil citoyen de Planoise, qui regroupe habitants et associations du quartier.

Sur son perchoir, un plot de béton soutenant les luminaires et les caméras de surveillance de la place Cassin, Monique Choux, l’animatrice du Conseil, entend dénoncer « la violence des actes perpétrés ces dernières semaines qui donnent une image déplorable du quartier et dont les conséquences dégradent notre vie au quotidien ». Elle rappelle que ce rassemblement est « pacifique et...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !