Pascal Bonnet : « on héritera d’une ville modifiée »

Candidat à la l'investiture de l'UMP pour conduire la liste de droite aux municipales de Besançon, Pascal Bonnet s'est déclaré en septembre dernier. Dans un long entretien, il livre sa vision de la politique et l'ébauche de son programme. La droite a toujours perdu les municipales depuis 60 ans.

pascalbonnet

Pourquoi voulez-vous être maire de Besançon ?

Parce que j'aime ma ville, je veux faire évoluer les choses, je suis le mieux placé pour le faire après 17 ans de mandat. J'ai vu deux maires, vécu trois groupes d'opposition, siégé dans toutes les commissions, des organismes parallèles comme l'orchestre, le secteur sauvegardé ou la Citadelle... Quand j'ai annoncé ma candidature, le 10 septembre, il n'y avait pas de candidat déclaré, il était temps que je me positionne.

Maintenant, il y a Jean Rosselot, sans doute bientôt Jacques Grosperrin, peut-être Michel Omouri... Vous paraissez divisés...

Michel Omouri est pour l'unité du mouvement... Quand je me suis déclaré, j'ai dit que je ne commenterai pas les candidatures des autres. C'est vrai que la dimension d'ancien député est un atout, mais je pense que mon expérience de trois mandats en est un aussi. A l'UMP de choisir.

Pourquoi êtes-vous...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !