Nuit debout s’invite au conseil régional

Une vingtaine de militants du « comité de lutte bisontin contre la loi travail » a interrompu pendant une demi-heure le session budgétaire du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, vendredi matin à Dijon.

bfc-interruption1

Ils sont arrivés séparément, se sont présentés à l'accueil et ont pris place parmi les rangs du public. Les militants de Nuit debout, venus notamment de Besançon, ont laissé passer l'appel des cent élus, puis se sont installés devant la présidente Marie-Guite Dufay qui venait de commencer son discours introductif. Ils lui ont demandé de prendre la parole, ce qu'elle a refusé, suspendant aussitôt la séance et invitant les élus à quitter la salle. 

Mme Dufay a indiqué avoir parlé avec les perturbateurs dans le hall qui ne lui ont pas fait part de leur intention. Si cela avait été le cas, a-t-elle précisé, « j'aurais interrompu la séance et leur aurais permis de s'exprimer quelques minutes ». Les élus de droite et du centre ont trouvé cette position inacceptable, refusant une prise de parole. Alors que les activistes scandaient « retrait de la loi travail », le groupe FN a hurlé « dehors » et entonné la Marseillaise.

Verbatim : «...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !