Marie-Guite Dufay : « il faut être créatif avec le cinéma »

La présidente du Conseil régional dit entendre les inquiétudes des producteurs, et revient sur plusieurs dossiers chauds : le départ précipité de son directeur de cabinet, la banque publique d'investissements, ses divergences avec le président du Conseil général du Jura sur les transports...

mgdufay

Pourquoi avez-vous supprimé le fonds d'aide à la création et à la production cinématographique ?Pour des raisons budgétaires. Si on ne fait pas de coupe, on ne s'en sortira pas. Alors on coupe ce qui retombe sur le citoyen. C'est vrai que ce fonds avait son utilité : s'il n'y avait pas eu de réaction, cela aurait signifié qu'il ne servait à rien. Il y a forcément de la grogne et des inquiétudes... Dans le domaine culturel, je n'ai pas touché au spectacle vivant, aux festivals, à la numérisation... Quant au fonds d'aide, je suis ouverte à une discussion de type économique. Pour un producteur ayant des difficultés à assumer le risque, il faut être créatif, voir si on peut s'appuyer sur un dispositif de type avance sur recettes. On serait remboursé si le film réussi, pas si le film ne marche pas...

Les producteurs soulèvent aussi les questions de formation pour une centaine de techniciens intermittents du...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !