L’UDI cherche sa place

Coordinateur en chef pour le Doubs, Didier Klein, maire de Taillecourt et vice-président de la communauté d'agglo du pays de Montbéliard, annonce 250 adhérents. L'échelon régional se lance jeudi soir à Belfort avec la venue de l'ancien ministre Yves Jégo.

Didier Klein UDI
Philippe Gonon, tête de liste à Besançon en 2014Lire l'article

Maire de Taillecourt, vice-président de la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard en charge de l'économie, Didier Klein, 52 ans, se définit comme un « trotskyste de droite ». Passé par une UNEF-ID nancéienne très autonome, ce bisontin d'origine enseigne la physique de l'environnement à l'université technologique de Belfort-Montbéliard dont il fut l'un des premiers profs. Il est aussi le coordinateur en chef de l'UDI pour le Doubs, environ 250 adhérents, à comparer aux plus de 3000 revendiqués par l'UMP. Ce petit monde rétif aux grands messes des grands partis tente de se mettre en place, de réunir une galaxie où gravitent le Parti radical et le Nouveau centre, la Fédération européenne démocratique et le Parti libéral démocrate, les Chrétiens démocrates et la Gauche moderne...Après un parcours politique qu'on pourrait juger...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !