« L’Alternative à gauche » a ses têtes de listes

La liste de « rassemblement des forces de gauche » conduite par la présidente du groupe communiste au conseil régional de Bourgogne, Nathalie Vermorel, entend mener une campagne « résolument axée contre l'austérité ». Les communistes ont cinq têtes de listes départementales sur huit. Le PG de Franche-Comté et Nouvelle Donne n'apparaissent pas dans cette union intégrant le MRC, Ensemble et la Nouvelle gauche socialiste, dernière scission du PS.

alterg2
P { margin-bottom: 0.21cm; }

Les formations politiques et divers mouvements de la gauche non socialiste ont fini par accoucher, non sans mal, d'un accord pour les élections régionales de décembre qui a été présenté samedi 24 octobre dans une brasserie de Dijon. Non sans mal puisque la participation du PG est limitée à la Bourgogne, ses militants franc-comtois ayant refusé de figurer sur les listes : « nous avons référé au national de nos différentes nuances, il nous a donné le feu vert pour y aller », explique Bruno Danio, secrétaire départemental de Côte d'Or, « la porte était ouverte en Franche-Comté, ils ne l'ont pas saisie... ». On note aussi la vraie-fausse participation de Nouvelle Donne qui n'apparaît pas en tant que telle, mais dont un adhérent sera quand même tête de liste dans le Jura : Patrick Viverge, ancien conseiller général élu sous l'étiquette PS et passé quelque temps par le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !