« J’ai découvert l’envers du décor de la politique »

Séduit par Nicolas Sarkozy prenant l'UMP en 2005, Baptiste Séréna a rapidement grimpé dans la hiérarchie interne des Jeunes populaires du Doubs. Pressenti pour figurer sur la liste des élections européennes, sa préférence pour François Fillon lors du duel avec Jean-François Copé aura entraîné sa disgrâce... Il tente de rebondir avec une association créée en octobre dernier.

baptisteserena

Grand jeune homme de bientôt 28 ans, Baptiste Séréna est un passionné de politique. Responsable des Jeunes populaires de la 2e circonscription du Doubs après la victoire présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, puis responsable départemental adjoint, il a rompu avec le mouvement après avoir été un temps pressenti pour figurer sur la liste UMP du Grand Est aux élections européennes de 2014. Il a créé à l'automne l'Union des citoyens pour l'avenir, une association qui se veut un espace de réflexion. Au service de ses ambitions politiques ? Il balaie la question d'un sourire et préfère avancer sa dernière proposition : une méthode pour réellement prendre en compte le vote blanc. Entretien.

Que faites-vous professionnellement ?

Je suis conducteur de ligne de conditionnement en biscuiterie. Pour résumer, je fais de la programmation en fonction des expéditions ou de la demande des clients. J'ai un CAP de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !