Hôpital de Saint-Claude : le Haut-Jura ne lâche rien

Une nouvelle manifestation de soutien à la maternité, à la chirurgie et aux urgences de la petite ville de montagne a réuni 1200 personnes samedi 24 mars. L'exécutif du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a décidé de ne pas voter le Schéma régional de santé de l'ARS soumis à consultation des collectivités jusqu'au 6 mai.

ch

La manifestation de samedi 24 mars dans les rues de Saint-Claude n'est ni la première ni la dernière initiative destinée à montrer la détermination de la population du Haut-Jura pour garder la maternité, la chirurgie et les urgences de l'hôpital Louis-Jaillon. Réunissant 1200 personnes (1500 à 2000 selon les organisateurs), ce n'est pas la plus nombreuse, mais qu'importe. De défilés en réunions publiques, de tribunes en pamphlets, de pétitions en délibérations de conseils municipaux ou concerts de soutien, une très large majorité des 60.000 Haut-Jurassiens s'est un jour ou l'autre prononcée contre la perspective dessinée par l'Agence régionale de santé.

Ce samedi ensoleillé, ils sont venus de tout un secteur où vivent 60.000 personnes, parfois jusqu'à 1200 mètres d'altitude. Ils sont descendus de la haute chaîne comme les maires de Lajoux ou des Rousses, venus de Petite montagne, de la ville ou des alentours, ils sont sportifs, personnels de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !