Haute-Saône : retenir les jeunes et traiter la dépendance qui croît

Avant la présentation en mai du projet Haute-Saône 2020, le conseil général fait un bilan intermédiaire, Haute-Saône 2015. La population du département a recommencé à augmenter, mais il manque de logements sociaux.

cg_70_fev_2013

D'ici au 6 mai, date décisive pour le projet « Haute-Saône 2020 », une période de travail en commissions et d'échanges doit s'ouvrir. A l'occasion d'une séance publique ce lundi Yves Krattinger a aussi annoncé des débats publics du 15 mars au 15 avril à Gray, Vesoul et Lure sur ces orientations. Un bilan de la politique commencée en 2002 par son équipe doit servir de base.

Désenclavement et croissance démographique

Michel Weyermann, président du groupe de gauche et apparentés et premier vice-président a présenté une introduction au débat auquel les élus de l'opposition n'auront pas participé. Il a avancé : « Haute-Saône 2020 ne pourra pas être un simple prolongement de Haute-Saône 2015 », une manière de souligner l'évolution de la conduite des politiques publiques et le changement, « plutôt positif », du département depuis 2002. « Nous sommes en...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !