François Fillon : « Je suis comme ces combattants balafrés qui n’ont pas appris dans les livres… »

Cherchant de l'espace entre Le Pen et Macron, le candidat LR à la présidentielle a parlé de lui, de sa famille, mais aussi d'éducation, de lutte contre l'islam radical et un peu d'Europe. A Besançon, ses 3000 sympathisants ont été accueillis par un concert de casseroles...

fillon7

Ça n'a pas loupé. Une cinquantaine de citoyens ont accueilli dans un concert de casseroles et de sifflets les quelque 3000 militants et sympathisants de droite venus écouter François Fillon au parc des expositions de Besançon jeudi 9 mars en soirée. A quelques jours d'une probable mise en examen, le candidat de la droite, victorieux de la sourde bataille feutrée qui s'est jouée au sommet du parti LR, ne peut échapper à ceux qui lui rappellent le soupçon d'emplois familiaux fictifs qui mine sa campagne.

Venus de Baume-les-Dames, Charles et Maxime trouvent que ce concert de casseroles est « anti-démocratique : ils n'ont pas à faire ça. Ça ne me dérange pas que les gens votent à gauche, mais si Fillon n'est pas au deuxième tour, on va voter Le Pen ». Ils soutiennent mordicus leur candidat, mais le moral n'est pas au plus haut : « on va perdre », lâche Charles qui a voté Sarkozy au premier tour de la primaire. Il trouve cependant que son nouveau...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !