Fabrice Frichet, un ex socialiste passe à l’anti-corruption

Il y a un an, il quittait le confort de la majorité municipale pour conduire une liste d'opposition à L'Isle-sur-le-Doubs. Il anime désormais l'association Anticor dans le Doubs : trois dossiers sont entre les mains des juristes nationaux.

fabricefrichet

Relèvement du seuil de mise en concurrence pour les marchés publics, fractionnement des marchés quand ce seuil est dépassé, conflits d'intérêts, cumuls des mandats, passages du public au privé, discrétion de certains enquêtes publiques... La liste des moyens qui mènent à la corruption n'est pas exhaustive. La puissance des lobbies peut ajouter à son efficacité, comme le montrent les coups de projecteurs sur les enquêtes judiciaires sur la fraude et l'évasion fiscales.

La corruption coûterait 120 milliards d'euros à l'Union européenne selon le premier rapport sur le sujet rendu à la Commission il y a un an. Depuis L'Appel de Genève de sept magistrats européens réunis en 1996 par le journaliste Denis Robert, qui restait dix ans après dubitatif quant à la volonté de lutter contre ceux qu'il appelle les criminels financiers, on a beaucoup parlé mais peu agi. Et les lanceurs d'alerte attendent toujours la protection...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !