Course à l’échalotte sécuritaire à Besançon

Pas un conseil municipal sans que l'armement des policiers municipaux ne soit abordé. On avait failli y échapper, mais un amendement, rejeté, de Laurent Croizier (MoDem) visant à créer une bridage de nuit a conduit à en parler quand même...

croizier

« Encore et toujours la sécurité... » C'est Jean-Louis Fousseret lui-même qui prononce ces mots dans son propos introductif au conseil municipal du 9 avril. Une fois de plus, en effet, le maire de Besançon aborde la question, collant au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui lui a promis des renforts pour les effectifs de la police nationale. Cette fois, il loue « l'efficacité et la réactivité » du GLTD, le groupe local de traitement de la délinquance qui réunit les acteurs institutionnels préfecture, police, parquet, ville...

Dans le collimateur, « parce qu'on a entendu l'appel des habitants qui demandent à être protégés », les halls d'immeubles squattés et les rodéos, « ce fléau qui va réapparaître avec le printemps... » Mais aussi la lutte contre l'absentéisme scolaire, « en lien avec les partenaires du GLTD, l'Éducation nationale et le Conseil départemental pour les collèges... »

Du coup, la droite est quasi muette sur le...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !