Continuité budgétaire annoncée à Besançon…

Le débat d'orientation budgétaire se tient ce jeudi soir au conseil municipal avec autant d'investissements prévus cette année qu'en 2016 (32 millions), le maintien de la subvention au CCAS malgré l'augmentation de la pauvreté, des taux d'imposition inchangés... Les élections présidentielle et législatives ne devraient impacter que les budgets 2018 et suivants...

jlf-loyat

« On garde le cap, on n'augmente pas la fiscalité, les difficultés me dopent... » Lors d'une conférence de presse de présentation des éléments du débat d'orientation budgétaire que le conseil municipal doit avoir ce jeudi 9 mars à 17 heures, Jean-Louis Fousseret est dans une situation qu'il affectionne. Les journalistes qui n'ont pas encore étudié le dossier sont forcément moins pugnaces que l'opposition en séance.

Alors il déroule. Il annonce « le maintien d'un niveau d'investissement dynamique et équivalent à 2016 » à 32 millions d'euros, le renfort de « l'intégration communautaire », la « confirmation des priorités politiques »... Il embauchera seize policiers municipaux de plus, poursuivra l'installation de la vidéo-surveillance qu'il n'appelle plus vidéo-protection (l'attentat de Nice est passé par là, conformant que les caméras ne protègent rien), mettra 4,3 millions dans la piscine de Chalezeule, 5 millions dans l'école Durer, 10...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !