Conférences gesticulées : cracher dans la soupe pour faire réfléchir

Prendre appui sur sa propre expérience, la raconter, la mettre en perspective au regard de travaux universitaires critiques, et montrer le tout à un public. Les conférences gesticulées font irruption dans l'éducation populaire politique. Un stage s'est tenu cette semaine dans le Jura, chez Emmanuelle Cournarie (photo) qui traite du travail...

conf1

Il pleut sur le jardin de Clara Depierre ce samedi 6 mai aux Planches-près-Arbois où la jeune maraîchère organise des portes ouvertes. Les visiteurs ont apporté des pâtisseries, les hôtes proposent des tisanes ou du vin. Au bout des tables abritées d'auvents humides, une jeune femme en salopette rouge attire l'attention par le discours de son expérience du travail. Contrats précaires, missions éclairs, compétences déclassées. Elle lâche : « le marché du travail est une injustice sociale »...

Emmanuelle Cournarie est sociologue du travail. Universitaire, chercheuse, thésarde, elle a travaillé sur le travail et le travail l'a travaillée. Il y a le travail émancipateur, mais il y a aussi le travail confisqué, exploité. Elle parle de la souffrance au travail, des accidents et des suicides, des maladies professionnelles. Elle met un nez rouge au milieu de sa figure et dit : « C'est un stage de clown qui m'a fait sortir ma colère... »

Elle...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !