Communauté d’agglomération du grand Besançon : les absentionnistes s’expliquent

Les deux communistes, les deux écologistes et un élu indépendant de la périphérie se sont abstenus au bureau de la CAGB lors de la préparation du débat d'orientation budgétaire qui doit se tenir en séance publique jeudi 12 février.

elsa-maillot

Ils sont cinq sur trente membres du bureau de la CAGB et ne se retrouvent pas dans les orientations budgétaires qui vont être présentées ce jeudi aux représentants des 59 communes du Grand Besançon à l'occasion du débat d'orientation budgétaire. Obligatoire depuis 2001, ce débat sans vote doit se tenir dans les semaines qui précèdent le vote du budget. Il a longtemps été, un peu partout, un exercice un peu artificiel où l'exécutif en disait le moins possible pour éviter de prêter le flanc à la critique de son opposition. Il permet cependant d'aborder le contexte global dans lequel s'élaborent les politiques publiques locales. Et même d'avoir un débat politique, certes technique et financier mais comment s'en dispenser, faisant le lien entre orientations nationales et choix locaux.

Donc, cinq élus, tous de gauche, se sont abstenus lors de la réunion du bureau qui a entériné non des décisions, mais des orientations valant...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !