CFDT : l’ex secrétaire de l’UD-70 réintégré mais…

Thierry Navarro s'était retrouvé au chômage en septembre 2013 après que le ministre du travail, Michel Sapin, ait autorisé son licenciement par l'union régionale que l'inspecteur du travail avait refusé. Le tribunal administratif a annulé la décision du ministre, mais une nouvelle procédure de licenciement est lancée... et trois syndicats ont quitté la CFDT.

thierry-navarro

Factuel.info avait raconté il y a plus de trois ans comment Stéphane Thuillier, un inspecteur du travail bisontin, avait refusé que l'Union régionale interprofessionnelle de la CFDT de Franche-Comté licencie l'un des siens, Thierry Navarro, alors secrétaire de l'Union départementale de la Haute-Saône. Nous avions expliqué que ses remarques sur la gestion de deux opérations de 58.000 et 110.000 euros lui avaient valu une mise à l'écart de la présidence du CREDES, la filiale formation de la CFDT, puis la mise sous tutelle par la confédération de l'UD de Haute-Saône (voir ici).

Après plusieurs péripéties juridiques et deux ans de chômage, Thierry Navarro a fini par être réintégré par les prudhommes le 9 février 2016 dans ses fonctions antérieures. Ayant de la suite dans les idées, le secrétaire général de l'URI CFDT, Alain Mischler, a fait appel. Il a engagé une nouvelle procédure de licenciement, au motif que Thierry Navarro refusait une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !