Bruno Lemerle : « avec les ordonnances de juillet et août, les premiers mois vont être compliqués ! »

L'ancien secrétaire de la CGT de Peugeot-Sochaux expliquait dans une conférence donnée à Besançon sa vision de l'avenir du syndicalisme. Décryptant le mécanisme qui a fait perdre à la CGT sa première place dans le privé, il pense que « le point bas est passé » et que « le pire est derrière nous ». Un optimisme pas partagé par les militants d'Ensemble qui l'invitaient...

brunolemerle

Il arrive que l'audience d'une réunion ou d'une conférence soit inversement proportionnelle à l'intérêt du sujet. Ce fut le cas mercredi 17 mai à Besançon où, invité par Ensemble, l'ancien secrétaire de la CGT-PSA-Sochaux Bruno Lemerle faisait part de sa réflexion sur l'avenir du syndicalisme à une quinzaine de personnes.

Allant de défaites en désillusions, plus souvent sur la défensive qu'à l'abordage de nouveaux droits, le syndicalisme salarié, même divisé, reste cependant puissant : c''est l'une des rares forces sociales capables de mobiliser des mois durant quelques millions de personnes comme on l'a vu ces dernières années lors des mouvements de contestation des réformes des retraites ou de la loi travail. Il sait aussi nouer des alliances locales, comme récemment à Saint-Claude où 5000 personnes, la moitié de la population adulte !, ont défilé pour la sauvegarde de l'hôpital, faisant hésiter l'ARSAgence régiopnale de santé à aller...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !