Besançon : l’agglo va diminuer l’investissement et augmenter les impôts

La baisse des dotations gouvernementales aux collectivités va amputer le budget de la CAGB de 2 à 6 millions d'euros par an jusqu'en 2020. L'assemblée intercommunale doit débattre jeudi des orientations budgétaires à prendre dans ce contexte « un peu terrible », dit Gabriel Baulieu, le vice président aux finances.

gabrielbaulieu

Du sang et des larmes ! C'est ce que promettent les dirigeants de la communauté d'agglomération du grand Besançon. Oh, bien sûr, à les écouter, ce n'est pas de gaité de coeur. Mais bon, c'est comme ça. Et ils n'ont pas très envie, en pleine conférence de presse, d'entrer dans un débat politique sur les bienfaits ou non de la politique d'austérité alors que l'agglomération est un lieu où ils sont sensés gouverner par delà les clivages : « on gère de manière pragmatique et rigoureuse », explique le président de l'agglo, Jean-Louis Fousseret (PS). « Le débat est politique, mais pas partisan », ajoute le premier vice-président en charge des finances, Gabriel Baulieu (DVD). Tout juste saura-t-on que lorsque le bureau de l'agglo s'est réuni pour préparer le débat d'orientation budgétaire de la session plénière de jeudi 12 février, qu'il y a eu cinq abstentions sur trente. Il...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !