Belfort : un second tour qui fleure bon le bipartisme à l’américaine…

Le sortant LR invalidé pour coup tordu, Ian Boucard, arrivé largement en tête du premier tour, sera opposé au macroniste Christophe Grudler qui a perdu plus de la moitié de ses électeurs de juin 2017 !

C'est entendu, les élections partielles font rarement recette. L'élection législative de la première circonscription du Territoire de Belfort en est l'illustration. Moins de 30% de participation, cela dit deux ou trois choses sur l'état des citoyens vis-à-vis des institutions. Celui-ci n'était déjà pas fameux aux législatives de juin 2017 où moins de la moitié des inscrits avaient voté.

Ce dimanche 28 janvier aura quand même montré que l'électorat de l'opposition de droite reste le plus mobilisé. Ian Boucard, le sortant LR invalidé pour coup tordu, récupère 96% des 5493 voix obtenues il y a sept mois. Son challenger Christophe Grudler, MoDem en juin 2017 où il était en tête du premier tour avec 7379, MoDem-LREM cette foi, en perd plus de la moitié. On a du mal à y voir autre chose qu'un désaveu cinglant pour le camp macroniste. La partielle simultanée du Val d'Oise va dans le même sens...

Le FN perd les trois quarts de ses 4057...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !