Arnaud Montebourg défend « l’alliance historique de toutes les forces productives »

Lors de son discours de Frangy où il a annoncé être candidat à l'élection présidentielle, l'ancien ministre a défendu un « projet audacieux, unificateur, patriotique, socialiste pour une grande part, républicain, volontariste ». Il propose la fin des politiques austéritaires, la réorientation de l'Europe, le soutien aux PME, la renégociation de la loi Travail, la nationalisation temporaire d'une banque...

amontebourg

La candidature d'Arnaud Montebourg à l'élection présidentielle tisse à nouveau des liens avec la tradition intellectuelle qui semble avoir quitté la gauche depuis un certain 22 avril 2002. S'exprimant peu avant l'ancien ministre du redressement productif puis de l'économie sur la tribune de Frangy-en-Bresse, le député « frondeur » d'Indre-et-Loire Laurent Baumel a ainsi théorisé en s'appuyant sur la sociologie de Max Weber qui « prophétisait » qu'un jour ce serait l'état qui gouvernerait le parti et non l'inverse, signant de fait la défaite de la politique. Or, poursuit-il, « nous avons choisi de mettre la politique aux postes de commande ». Et si « nous avons besoin des experts car nous sommes une gauche de gouvernement, nous ne pouvons leur laisser le droit de dire ce qui est souhaitable... Ils ne sont pas là pour dresser la liste des interdits, mais pour dire comment ouvrir le champ du possible ».

« Agora numérique »

Ce retour à la pensée...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !