Après la manif, « Nuit debout » veut engager la convergence des luttes

Etudiants en lutte contre la loi El Khomri et intermittents ont animé avec 200 personnes la première Nuit debout à Besançon, samedi dès 13 h et dans la foulée d'une manifestation qui a rassemblé 1.500 personnes. Place Granvelle dans le centre ville, débats et moments festifs se sont poursuivis jusqu'au petit matin.

img_2371

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !