Anne Vignot : « tant que les accords sont respectés, ça ira, on sera en discussion permanente »

La présidente du groupe écologiste au conseil municipal de Besançon s'explique : « nous sommes une équipe composite, mais nous avons un accord programmatique... Ce qui peut devenir un problème, c'est la multiplication des modifications des compétences des collectivités sans que le budget suive. »

a

La politique nationale peut-elle conduire à une mise en minorité de Jean-Louis Fousseret sur le budget ?

Vu comme ça, et avec les informations que j'ai, je ne pense pas. On a eu des réunions budgétaires avant les vacances. Ce n'est pas sur cette base que les choses se feront, sauf coup de Trafalgar. C'est vrai que nous sommes une équipe composite, mais nous avons un accord programmatique. En revanche, ce qui peut devenir un problème, c'est la multiplication des modifications des compétences des collectivités sans que le budget suive. Sur les rythmes scolaires, on a demandé aux communes d'adhérer au dispositif sur la base du périscolaire de compétence communale, tout en engageant le travail des enseignants de compétence Éducation nationale : on ne sait plus qui est compétent dans ce désordre. Laisser entendre que les communes font des choix alors qu'ils doivent être validés par le rectorat entraîne de la confusion. Est-ce le signe que l'Etat abandonne...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !