Anne Perrin : « travailler un projet commun en lâchant nos étiquettes »

Conseillère municipale d'opposition à Lons-le-Saunier et co-secrétaire d'EELV Jura-Sud, elle explique pourquoi et comment son parti s'est engagé dans le processus « Majorité citoyenne » pour les élections départementales des 22 et 29 mars. Une exception jurassienne en Franche-Comté.

Anne Perrin

Conseillère municipale d'opposition à Lons-le-Saunier, Anne Perrin est issue d'une famille où l'on s'est beaucoup engagé : une grand-mère conseillère municipale MRP à Mâcon après guerre, une tante maire de son village, des parents « cathos de gauche » et militants socialistes... Elle figurait en mars 2014 sur la liste conduite par Marc-Henri Duvernet (PS). Co-secrétaire de la section Jura-Sud d'Europe Écologie les Verts, elle est candidate en binôme avec Claude Buchot aux élections départementales sous le label Majorité citoyenne, initié nationalement au sein du Parti de gauche, avec un succès inégal. En Franche-Comté, avec des candidats dans une dizaine des dix-sept cantons, seul le Jura est dans un porcessus qui inclut quasiment toutes les composantes politiques à gauche du PS.

Qu'est-ce qui fait que ça marche ?

Ça a été compliqué. On a avancé, reculé, débattu au sein de notre groupe qui a une histoire...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !