Abdel Ghezali : « les macronistes se placent hors du groupe PS »

Huit jours après le vote d'une motion qui a révélé la mise en minorité des macronistes, dont le maire Jean-Louis Fousseret, par la majorité municipale bisontine, le président du groupe socialiste « acte le départ » de neuf de ses membres. 

Une scission que communistes et écolos voient comme une clarification, le MoDem comme une hypocrisie...

besac-groupeps

« Des collègues ont quitté le PS, cela les place hors du groupe socialiste-société civile républicaine du conseil municipal. Dans un souci de clarté et de cohérence, nous prenons acte de leur départ. On reste à travailler ensemble sous la conduite du maire... » Ces trois petites phrases, Abdel Ghezali, adjoint aux sports et président du groupe PS-SC, majoritaire au sein du conseil municipal de Besançon, a mis quelques minutes à les prononcer en conférence de presse, ce vendredi matin dans la salle Minjoz de la mairie.

Entouré de neuf conseillers municipaux, il avait commencé par dire prudemment que « le groupe majoritaire n'a jamais nié la diversité », qu'il allait « y avoir un nouveau parti en juillet » sans prononcer les mots de République en marche... Il s'est enhardi en expliquant que « compte tenu de ce qu'on a pu observer, de la présidentielle et des législatives, la donne a changé. Cela a des conséquences organisationnelles...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !