A l’abordage du Projet régional de santé

Une douzaine de collectifs de défense d'hôpitaux de proximité manifestent vendredi 18 mai à Dijon devant l'Agence régionale de santé. Cela fait beaucoup d'oppositions après les avis défavorables sur le PRS de la région et de six départements, les réserves de la Conférence régionale de la santé et de l'autonomie dont l'avis favorable n'est passé qu'à deux voix de majorité, qui plus est relative, après un premier vote où pour et contre se neutralisaient...

ch-st-cl

La Conférence régionale de la santé et de l'autonomie, considérée comme le parlement régional de santé et composée de 91 membres représentant 8 collèges, a rendu un « avis définitif favorable » sur le Projet régional de santé lors de sa séance du 26 avril. C'est ce qu'on peut lire sur le site de l'Agence régionale de santé depuis vendredi 11 mai.

Il faut rentrer dans le texte pour réaliser que cet avis est assorti de réserves. Si la CRSA « approuve les orientations et objectifs » du PRS, elle le trouve « peu lisible » et « regrette que l’absence de chiffrage financier ne permette pas de dégager les priorités ». Surtout, elle ne cache pas son inquiétude quant à l'offre de soins : « Les services de santé participant à l’aménagement du territoire, la CRSA sera vigilante à ce que certaines actions de transformation ou d’évolution de ces services prévues dans le PRS n’aient pas de conséquences sur les autres services ou...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !