À Besançon, les Gilets jaunes renouent avec les cortèges

Après un « relâchement » durant la période estivale, ils étaient environ deux-cents Gilets jaunes à battre le pavé ce samedi dans les rues de Besançon. Nouveauté, de nombreux participants arboraient casques de protection et parapluies, comme les protestataires à Hong-Kong. Après un passage par la préfecture et le commissariat central, l’événement s’est terminé sans heurts en fin d’après-midi.

gj0709

Entre début juin et fin août, ils s’étaient faits plus discrets, bien que toujours là. Le rond-point « Mallarmé », rebaptisé Charlottesville par la municipalité il y a un peu moins d’un an, devenant le nouveau site de ralliement des gilets jaunes à Besançon. Ces « occupations » de giratoires, défilés dans les artères périphériques, et « prises » de stations essence, ont permis de maintenir le mouvement lors de cette période de creux, potentiellement fatale. L’occasion pour le « noyau dur » de se retrouver plus « posément » à quarante et parfois cent, et surtout, préparer la suite.

Peu avant ce « retour officiel » de ce samedi, une date importante s’est présentée avec la mobilisation dans la ville suisse de Genève qui abrite le siège de l’ONU le samedi 31 août. Une façon de solliciter l’organisation internationale sur la question des répressions subies, et en...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !