Une université d’été « contre le libre-échange et pour l’utopie »

La conférence d'ouverture de l'université d'été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale a donné le ton mercredi à Besançon avec une histoire de l'utopie, ses enjeux actuels et des témoignages : Lip, la souveraineté alimentaire au Togo, le mouvement des sans terre au Brésil...

attac

C'est un événement politique et social national qui se tient quatre jours à Besançon, mais ça n'a pas l'air d'émouvoir plus que ça la ville dont le maire marche avec Emmanuel Macron. C'est l'adjoint au commerce et au tourisme, Thierry Morton, qui vient dire un gentil mot d'accueil. Il fait le job en présentant une cité toujours « entre passage, coopération et autonomie » qui inventa une sorte de RMI municipal bien avant qu'un Premier ministre nommé Michel Rocard s'en inspire pour l'étendre au pays...

L'élu évoque Lip, la « tradition d'un socialisme particulier » qui fait que « l'eau est toujours en régie ». Le parterre de militants altermondialistes venus de partout apprécie. Il les invite à visiter le « deuxième secteur sauvegardé de France ». Ils seront sans doute un peu moins convaincus par l'urbanisme local en rejoignant à partir de jeudi le campus de la Bouloie, d'autant que M Morton dit que Besançon n'est « pas une ville béton » - ce...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !