Stéphane Le Foll, un ministre en campagne dans le Doubs

Le ministre de l'Agriculture est venu soutenir les candidats socialistes et écologistes à Besançon et tenir meeting à Audincourt, alors que les syndicats de PSA étaient reçus à Matignon... Pendant ce temps, la droite tenait une conférence de presse pour dire « Nous sommes prêts ».

Stéphane Le Foll et Claude Jeannerot descendent la rue Battant... Le quartier vote à gauche à plus de 70%, mais il n'y a pas foule.

Le Doubs repassera-t-il à droite, onze ans après la victoire historique des socialistes ? Pontarlier et Rougemont avaient alors basculé à gauche, ce qui témoignait notamment de l'implantation et du travail d'élus locaux qui avaient échappé à certains observateurs ne jurant que par les orientations politiques nationales des électeurs. On avait voté dans le Haut-Doubs pour un homme, Christian Bouday, qui avait su reconquérir la vallée du Drugeon saccagée, mais aussi profité d'une division fatale à la droite. Entre Doubs et Ognon, on avait voté pour une femme présente et engagée au quotidien, Danielle Nevers, que de nombreux électeurs centristes et modérés avaient préférée à d'autres... 

Ces élections de 2004 portant Claude Jeannerot à la présidence du Conseil général avaient été confirmées en 2008 et 2011, autant par un contexte national favorable à l'opposition de gauche que par les divisions dans la droite locale....

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !